07 décembre 2021

Pour Noël et les fêtes de fin d’année, la pintade vous permettra de sublimer et rehausser votre menu avec une volaille à la fois gourmande et légère.

1. Le choix des morceaux

Pintade entière

Pour des repas à partager en grand nombre, la pintade entière, ou le chapon de pintade, est un excellent choix. Présentée en milieu de table sur son lit de légumes elle fera à coup sûr son effet. Juteuse et moelleuse elle sublimera la festive ambiance de Noël. Il existe différents types de pintade (standard, label bio, fermière, bio…) et de poids variés : pour bien choisir votre pintade et la préparer (, la découper…), faites confiance à votre volailler ou boucher-traiteur qui saura vous accompagner. 

 

Pintade à la découpe

Il existe plus de 8 morceaux de pintade avec chacun leur gout et leurs spécificités. Pour un repas de fête, le suprême de pintade  se révèle être un allié de taille dans la quête du raffinement. Rapprochez-vous de votre bouchez-traiteur qui propose, à la découpe, différents morceaux de pintade.

Découvrez comment choisir et cuire vos morceaux de pintade.

 

2. La découpe  

Selon la recette choisie, la découpe crue de votre pintade sera une étape importante, mais aussi facile que de découper un poulet. Pour réussir à coup sûr la découpe d’une pintade entière en un coup de main. Découvrez en vidéo toutes les étapes et nos conseils pour découper votre pintade. Bien sûr, vous pouvez éviter cette étape et demander à votre volailler de s’en charger.

 

 

3. Farcir sa pintade

La farce est très plébiscitée lors des fêtes de fin d’année. Et pour cause, elle révèle le parfum et l’onctuosité de la pintade. Une farce se doit d’être riche et savoureuse pour remplir l’entièreté de la pintade. La farce permet ainsi de nourrir la chair et de dorer la peau pour un résultat gourmand !  Il existe deux types de farces :

  1. Celle placée dans la pintade (à la place des viscères) qui permet de nourrir de l’intérieur la pintade.
  2. Celle qui est introduite entre la chair et la peau et qui nourrit directement la viande.

Dans les deux cas il s’agit d’apporter de l’humidité et des arômes pendant la cuisson. La première est plus rapide à mettre en œuvre que la deuxième qui est plus technique mais simple à réaliser en suivant le tuto de notre Chef Corentin Rochez.

4. faire un rôti de pintade 

Cf le tuto de Detlev Ueter

 

5. La cuisson

Après la préparation, on fait monter la température en passant à la cuisson ! Il existe une multitude façon de procéder à la cuisson de votre pintade. On ne le répètera jamais assez, la pintade a une viande qui contient peu de gras et peu d’eau : sa cuisson se doit donc d’être lente et à basse température afin de garder le moelleux de la texture et son goût subtil. Retrouvez tous nos conseils détaillés pour la juste cuisson de votre pintade.

 

Voici notre sélection de cuisson à privilégier pour Noël :

 

  • Cuisson four

Pendant les fêtes le four est votre meilleur ami ! Il permet une cuisson lente avec peu de surveillance. Vous profitez de vos convives sans avoir à vous soucier de la cuisson de votre pintade qui dore tranquillement.  Rôtie, en croute ou encore marinée dans une cocotte, le tout est de veiller à ce que la température du four ne dépasse pas 180° car sa viande contient bien moins d’eau que celle des autres volailles. Vous pouvez tout simplement mettre un bol d’eau dans le four à côté de votre plat !

 

  • Cuisson en cocotte

La cuisson en cocotte est relativement facile. Elle permet une cuisson à l’étouffé qui associé a du liquide (bouillon, vin, cidre…) conserve le moelleux de la viande.

Pendant les fêtes pensez aux mini cocottes pour des portions individuelles qui offrent un effet chic à table !

 

  • Cuisson en papillote

En entrée ou en plat, la cuisson en papillote est très pratique car elle offre un résultat léger et sain. Cette cuisson vous permet ainsi de préparer des portions individuelles bien présentées et un service à l’assiette très apprécié pendant les fêtes.

Pour réussir sa cuisson en papillote, il est de mise de :

  • Couper les aliments finement pour une cuisson rapide
  • Cette cuisson diététique par excellence, vous permet sans complexe de la servir avec une sauce gourmande !
  • Bien maîtriser le papillotage : vous pouvez fermer hermétiquement votre papillotte en badigeonnant un des bord de jaune d’œuf avant de la refermer en soudant bien le bord supérieur contre la face inférieure enduite de jaune d’oeuf

 

Retrouvez la recette de suprême de pintade en papillote, idéale pour profiter des fêtes sainement.

5. La conservation

 

Les repas festifs demandent un peu d’organisation. N’ayez pas peur d’acheter votre pintade à l’avance : elle peut être facilement congelée ou conservée au réfrigérateur, à condition de respecter quelques règles basiques.

De même, si il y a des restes, n’hésitez pas à les présenter en salade ou hachis parmentier le lendemain…pas de gâchis !

 

Retrouvez tous nos conseils pour congeler votre pintade.   

 

La pintade est une volaille simple à cuisiner à condition de respecter les règles de cuisson. Avec tous ces conseils pratiques, vous réussirez votre recette de pintade à coup sûr !

 

Pour plus d’inspiration, découvrez notre catalogue de recettes de pintade  et nos autres idées et conseils de préparation.

 

Pas le temps de cuisiner ? Pour gagner du temps, n’oubliez pas non plus les préparations réalisées et proposées par votre boucher-traiteur

Vous aimerez peut-être

5 recettes réconfortantes pour l’hiver

5 recettes réconfortantes pour l’hiver

Lire la suite
4 idées de recettes de pintade pour se régaler sans excès après les fêtes

4 idées de recettes de pintade pour se régaler sans excès après les fêtes

Lire la suite
Que faire des restes de pintade après les fêtes ?

Que faire des restes de pintade après les fêtes ?

Lire la suite
Dites nous tout !